Trier ses déchets : pourquoi ? Comment ?

Le tri des déchets permet de diminuer la proportion de déchets enfouis ou incinérés. Mais il permet aussi de réduire le recours aux matières premières et d’économiser beaucoup d’énergie : c'est autant de ressources épargnées pour les générations futures.
La ville met à disposition des particuliers et des professionnels différents équipements (colonnes à verre, sacs jaunes, déchèteries) pour leur permettre de trier facilement leurs déchets.

Dans les Bouches-du-Rhône, seulement 10% des déchets ménagers sont recyclés. Pour améliorer ce score, il est indispensable de bien trier. Voici quelques pistes faciles et efficaces pour devenir un champion de la poubelle !


Les sacs jaunes

  • Les sacs jaunes sont distribués sur simple demande à l’accueil de la mairie.

Ils sont uniquement destinés aux emballages recyclables :
- bouteilles, flacons (avec bouchons) et sachets plastiques
- boîtes, canettes et aérosols métalliques (vides)
- cartons d’emballage simples et briques alimentaires
- papier, journaux, prospectus et magazines.

La collecte des sacs jaunes a lieu le jeudi uniquement, dans toute la commune, très tôt : il est impératif de sortir vos sacs le mercredi soir !


Le verre

  • Une vingtaine de colonnes à verre sont réparties sur la commune. Pensez à y déposer vos pots, bocaux et bouteilles vides (attention, pas de pyrex !).


Afficher Points d'apport volontaire verre sur une carte plus grande

Les déchets spécifiques

  • Les vêtements en bon état doivent être déposés propres dans les conteneurs de l’association Lions club à la déchèterie ou au Secours catholique au presbytère (rue Daniel-Milhaud), qui les redistribueront dans un but humanitaire.
  • Les seringues des personnes médicalisées et des particuliers doivent être apportées dans les pharmacies.
  • Les bâches de serres doivent être amenées à la Coopérative agricole.
  • Les piles doivent être déposées en mairie, dans les supermarchés ou dans les fûts adaptés, à la déchèterie.

A déposer à la déchèterie :

  • les vieux meubles et encombrants, qui peuvent aussi être retirés à domicile sur rendez-vous par le service collecte : prendre rendez-vous au 04 90 92 70 26 ;
  • les déchets électriques et électroniques, s'ils ne sont pas remplacés (ils doivent être rapportés chez le commerçant en cas de remplacement de l’appareil) ;
  • les pneumatiques (ou chez un revendeur de pneus) ;
  • autres déchets : les déchets végétaux, les huiles usagées, les ferrailles, les bois, les cagettes, les emballages en polystyrène
  • les produits phytosanitaires non utilisés (PPNU) et leurs emballages vides (EVPP).

Si vous le pouvez, pensez à composter !

Si vous disposez d'un jardin, vous pouvez utiliser un composteur individuel pour la dégradation naturelle des déchets biodégradables..

 

Les ordures ménagères : sacs noirs

Une fois effectué ce tri, la quantité de déchets restants doit avoir fortement diminué.
  • Ceux-ci (ordures ménagères) doivent être déposés dans des sacs noirs fermés à l’intérieur des conteneurs prévus à cet effet, récupérés chaque jour par les services techniques.
  • Les pots de yaourts, de fromage blanc, les emballages de beurre, les barquettes polystyrène, les jardinières de plantes, doivent être jetés dans les sacs noirs.

Retrouvez le dossier complet consacré aux déchets
dans le
Journal de Saint-Rémy-de-Provence n°10.
Pour toute information complémentaire,
contacter le SMICTTOM Nord-Alpilles au 04 90 24 04 47.

Un film pour apprendre à bien trier ses déchets

La communauté de communes Vallée des Baux – Alpilles met en ligne un film documentaire expliquant les enjeux environnementaux et financiers en matière de déchets et comment bien les gérer (tri sélectif, compostage, réduction à la source...) dans son périmètre.
Vous pouvez visionner ci-dessous le film en entier (28'30") ou vous rendre dans la section développement durable du site pour le voir par chapitres.
(petit conseil pour un meilleur confort de lecture des vidéos en streaming : mettez le film en route, puis appuyez sur pause et patientez quelques minutes avant de relancer la lecture. Cela évitera les interruptions dues au chargement des données.)


La collecte sélective se diversifie

Pour diminuer le coût de la collecte des déchets et limiter notre impact sur l'environnement, deux nouvelles collectes spécifiques ont été mises en place en 2008 : l'une pour les vêtements, l'autre pour les déchets électriques et électroniques.
Les vieux textiles
Cinq conteneurs à vêtements sont installés sur la commune dans le but d’améliorer la collecte sélective des déchets ménagers et favoriser le recyclage des textiles usagés.
La collecte, assurée par la société Ecotextile, ne nécessite aucune participation financière de la part de la commune et permet de soutenir l’action du Fonds mondial pour la vie sauvage (WWF), auquel la société verse une redevance mensuelle.
Emplacements (en rouge sur ce plan) : déchèterie, place du général de Gaulle, stade de la Petite Crau, avenue Folco de Baroncelli (près des arènes Coinon), avenue Félix Gras.

Il est également possible d'apporter ses vieux vêtements dans les conteneurs du Lions club (situés à la Coopérative agricole), ou lors des collectes annuelles de l'association sur la place du général de Gaulle. Les vêtements sont ensuite triés et redistribués dans un but humanitaire.

La première conséquence de la récupération des textiles est la réduction du volume de déchets déposé en décharge. Environ un tiers des textiles est réemployé (friperies en France ou à l’étranger). Une moitié est recyclée, ce qui permet de limiter les rejets chimiques dans les cours d’eau et de réduire la consommation de matières premières.

Les DEEE ou D3E
Les DEEE ou D3E sont les déchets d’équipement électriques et électroniques (électro-ménager, téléphonie, informatique…). Pour ces déchets (chaque ménage en produit 14 kg par an), une collecte spécifique est désormais mise en place afin qu’ils fassent l’objet d’un traitement adapté avec un bon niveau de valorisation et de récupération des matières premières.
Ce dispositif évitera des dépôts sauvages dans la campagne et préservera l’environnement de pollutions faute de traitement adapté.

Deux alternatives :
  • si vous remplacez un ancien appareil par un neuf : le commerçant est dans l’obligation de reprendre l’ancien, c’est le principe du « 1 pour 1 » ;
  • si vous vous débarrassez d’un objet, sans le remplacer par un nouveau, vous devez le déposer à la déchèterie de Saint-Rémy. Grâce à une convention passée entre la commune, le SMICTTOM et un organisme coordonnateur, ces déchets seront ainsi traités suivant leur spécificité dans les filières adaptées.

Respecter
les règles


Le non-respect des règles de dépôt peut conduire à un procès-verbal.

Après constat d’un dépôt sauvage ou non réglementaire (encombrant au détour d’un chemin, déchets ménagers dans des sacs jaunes…), les agents chargés de la collecte peuvent, en présence d’un policier municipal, ouvrir les sacs poubelles et rechercher des indices sur l’identité de leur propriétaire. Celui-ci recevra dans un premier temps un courrier de rappel. En cas de récidive, il s’expose à une amende de 38 à 1500 €, et à une élimination à ses frais des déchets incriminés.

Astuces
pour bien trier


• Un déchet non-recyclable malencontreusement glissé dans un sac jaune (par inattention ou excès de zèle) peut souiller une benne entière d’emballages et ainsi compromettre le traitement qui leur est normalement adapté.

Ne cherchez pas à emboîter vos déchets les uns dans les autres pour gagner de la place dans le sac jaune. C’est du temps perdu pour vous et une fois compactés par le camion collecteur, les déchets sont impossibles à défaire… gênant si on avait mis du plastique dans un carton.

Ne pas jeter les journaux avec leur film plastique : les journaux et les films plastique sont recyclables, mais pas dans la même filière. Veillez donc à bien les séparer avant de les jeter dans le sac jaune, sans quoi ils partiront tous les deux au refus.

Ne suremballez pas vos déchets : un sac plastique rempli de recyclables part directement au refus… et les erreurs occasionnent des transports supplémentaires.

Environnement