Actualités

Linoleum Hominem Fecit
Michéa Jacobi

Le musée des Alpilles propose une rétrospective des œuvres de l’artiste Michéa Jacobi du 12 novembre 2016 au 31 janvier 2017. Dans l’espace d’arts graphiques du musée seront exposées une rétrospective de ses travaux de gravures sur linoléum, sur écorce et sur bois, mais aussi des collages, des montages et des livres, édités ou fabriqués en un seul exemplaire, qui en sont issus.
michea-jacobi.jpgLa linogravure est l’art de Michéa Jacobi, et ses planches, qu'elles soient coloriées au pochoir, à l'ordinateur ou tirées sur des supports variés, ont la vivacité du croquis pris au vol, et la force des estampes médiévales.

Né en 1955 à Arles, Michéa Jacobi pratique régulièrement la linogravure depuis 1989.
Il est d’autre part l’auteur d’une quinzaine d’ouvrages (abécédaire, chronique, nouvelles, romans...) dont certains sont illustrés de ses estampes.

Chroniqueur à Marseille l’Hebdo pendant plus de dix ans, il a rassemblé ses articles dans un recueil plein d’images intitulé Le Piéton chronique (Éditions Parenthèses). Il propose aux internautes un blog pléthorique : L’ABC des ABC, et il s’est récemment lancé dans une série de 676 biographies - trois volumes parus à La Bibliothèque: Walking Class Heroes, Xénophiles, Renonçants, eux aussi ornés de linogravures.

Cette exposition s’inscrit dans le cadre de la cinquième biennale de l’estampe organisée par Sudestampe de novembre à janvier.


Exposition du 12 novembre 2016 au 31 janvier 2017
Vernissage le 12 novembre 2016 à 11h

Le musée des Alpilles accessible en visite virtuelle

Trois salles de l’exposition permanente du musée des Alpilles, ainsi que sa cour intérieure et l’atelier de typographie, sont désormais accessibles en visite virtuelle sur internet. Avec ce nouvel outil, la municipalité souhaite mieux faire connaître le musée au grand public et susciter l’envie de le visiter « pour de vrai » en intégralité.
visite-virtuelle-capture.jpgIl est désormais possible de visiter une partie du musée des Alpilles depuis son ordinateur, sa tablette ou son smartphone. Le visiteur se trouve placé au cœur des salles photographiées à 360 degrés, et regarde tout autour de lui les œuvres et éléments exposés à l’aide de flèches à cliquer ; il peut également zoomer et accéder à des fiches d’information pour en savoir plus sur le musée, la commune et les Alpilles, pour mieux en connaître l’histoire, l’environnement, la culture.

visitevirtuelle-qrcode.jpg« Ce nouvel outil a pour but de faciliter la promotion du musée des Alpilles à Saint-Rémy et à l’extérieur », explique Patricia Laubry, adjointe au maire déléguée à la culture, « en dévoilant son architecture remarquable et une partie de ses collections. Un atout pour attirer davantage de visiteurs. »

Accédez à la visite virtuelle par le QR-code ci-contre ou en cliquant ici.


Culture