Actualités

Revivez l’Antiquité avec le 3e Forum de la BD à Saint-Rémy

La ville de Saint-Rémy-de-Provence renouvelle son partenariat avec le Centre des monuments nationaux pour organiser la 3e édition du Forum de la BD, qui se tiendra du 18 au 20 août 2018, en ouverture « hors les murs » du festival arlésien Arelate, sur le site archéologique de Glanum et le plateau des Antiques, à l’hôtel de Sade, à la bibliothèque municipale Joseph-Roumanille et au musée des Alpilles. Cette édition rend hommage à Gilles Chaillet, auteur et dessinateur de BD disparu en 2011, connu notamment pour la série Vasco et ses étonnantes reconstitutions en très grand format de la Rome antique.
forumBD2018-affiche-web.jpgCet hommage à Gilles Chaillet s’inscrit dans la continuité de l’exposition qui lui est consacrée à Glanum et à l’hôtel de Sade depuis le 1er juin, dans laquelle on peut découvrir sa reconstitution dessinée de Rome.
Plusieurs auteurs et dessinateurs ayant collaboré avec lui ou l’ayant côtoyé seront présents sur le festival. Il s’agit de Christophe Ansar (Alesia, Gergovie « la victoire »…), Bernard Capo (Tombelaine, Les Teutoniques…), Christian Gine (Les Boucliers de Mars…), Marc Jailloux (La Dernière Prophétie, Alix…), Olivier Mangin (Intox…), Dominique Rousseau (Vasco…), Chantal Chaillet (épouse de Gilles Chaillet, coloriste sur Alix, Lefranc…). Les Arlésiens Laurent Sieurac (Arelate, inspirée de l’histoire antique d’Arles) et Alain Genot, archéologue au musée départemental Arles antique (co-scénariste et conseiller scientifique sur Arelate), seront aussi à nouveau présents.

Les auteurs présents se livreront à des séances de dédicaces à la bibliothèque municipale, sur le plateau des Antiques et à Glanum. Au programme également, des visites de Glanum, des ateliers cuisine, coiffure et vêtements pour rejouer l’histoire, ainsi que d’étonnantes démonstrations de gladiateurs et de légionnaires.
Des démonstrations des Somatophylaques (groupe de reconstitution des hoplites de la Grèce antique) rythmeront la journée du dimanche 19 août se déroulant sur le plateau des Antiques, où le public pourra par ailleurs dessiner une BD participative grand format aux côtés des auteurs.
Deux ateliers sont également organisés : l’un pour les enfants le samedi 18 à la bibliothèque et au musée, animé par Alain Genot (pour le scénario) et Laurent Sieurac (pour le dessin), et l’autre le lundi 20 à Glanum, un atelier BD pour les familles animé par Christophe Ansar.

Passionnés de BD ou d’Antiquité, venez échanger et partager sur le 3e Forum de la BD de Saint-Rémy !

Cliquez sur l'image pour télécharger le programme
Renseignements : 04 32 60 64 05 (site archéologique de Glanum) • 04 90 92 70 21 (bibliothèque municipale Joseph-Roumanille) • 04 90 92 68 24 (musée des Alpilles)

Un été avec Roumanille

À l’occasion du bicentenaire de la naissance de Joseph Roumanille, la ville de Saint-Rémy-de-Provence organise un programme culturel autour du célèbre poète. Le premier temps fort sera l’inauguration de la statue de Joseph Roumanille rénovée le samedi 30 juin 2018 à 10h (route du Rougadou/av. Albert-Gleizes). Elle sera suivie à 11h du vernissage de l’exposition Jóusè Roumaniho, la cigalo di Jardin à la bibliothèque municipale.
ete-roumanille.jpgLe mercredi 4 juillet à 18h à la bibliothèque municipale, Claude Mauron, professeur à l’université, donnera une conférence sur la carrière de Roumanille. Et le samedi 7 juillet à 21h45, rendez-vous sur la place de la mairie pour un spectacle de danse en costume par la Respelido Prouvençalo, Jóusè Roumaniho, lou mèstre-jardinié.

Jusqu’au 15 septembre, l’exposition Jóusè Roumaniho, la cigalo di Jardin détaille les origines et la naissance du poète ainsi que ses débuts littéraires. Elle aborde le pamphlétaire, le félibre et aussi sa carrière de libraire. Elle évoque enfin le souvenir de Joseph Roumanille aujourd’hui à Saint-Rémy.

Téléchargez le programme complet

La statue rénovée
La ville a restauré au printemps 2018 la statue de Joseph Roumanille, en partenariat avec le Lions club Saint-Rémy-les Alpilles, afin de traiter les dégradations de la pierre (présence de sels et contamination biologique) et du bronze (oxydation).
Cette statue est l’œuvre du sculpteur Jean-Pierre Gras (1879-1964), coulée le 12 juillet 1914 à Paris dans la célèbre fonderie Valusani, et financée par une souscription. Le déclenchement de la première guerre mondiale fait annuler l’inauguration de la statue, prévue le 6 septembre 1914 à l’intersection du boulevard Victor Hugo et de l’avenue Durand-Maillane. En 1934, la famille Mistral-Bernard offre à la commune un terrain pour ériger le monument. Mais suite à un courrier de protestation du comité antifasciste, le maire Antoine Mauron suspend le projet.
Conservée dans un entrepôt de la famille durant 40 ans, la statue évite d’être refondue lors de la seconde guerre mondiale. En 1953, Marcel Bonnet relance le projet avec le maire Charles Mauron. La statue est finalement inaugurée le 11 juillet 1954, à l’occasion du centenaire du Félibrige.

En septembre, des contes pour la jeunesse
Joseph Roumanille excelle dans l’écriture de contes largement inspirés par la tradition orale. Mais c’est un Félibre bien particulier : la plupart de ses récits, drôles et facétieux, dépeignent par un effet de miroir à peine déformant les habitants des villages et des villes de la Provence du 19e siècle.
Le conteur Fabien Bages a sélectionné, parmi les 500 contes publiés, 7 contes à pouffer de rire, à découvrir à la bibliothèque le 14 septembre à 18h.

Renseignements : 06 21 15 35 42

Le pastoralisme, notre patrimoine

Le musée des Alpilles propose une nouvelle exposition temporaire intitulée Bête à laine, sur les pas du Mérinos d'Arles, qui aborde la filière lainière, l’histoire du Mérinos d'Arles et le pastoralisme qui ont fait les grandes heures de l’histoire de Saint-Rémy et des Alpilles.
Le massif des Alpilles est parcouru par de nombreux troupeaux et leurs bergers depuis des millénaires, comme en témoignent de nombreuses représentations. Le territoire a été également le berceau d’une forte activité économique liée à la laine, à son négoce et à sa transformation ; aujourd’hui encore subsistent à Saint-Rémy 7 familles d’éleveurs et près de 7 000 moutons de la race mérinos d’Arles.

merinos-yab.jpg

Né il y a environ 8 000 ans, le pastoralisme désigne une relation forte entre les éleveurs, leurs troupeaux et les milieux pâturés. Élément majeur de l’identité provençale, il est lié à une riche tradition culturelle et à un patrimoine multiple comprenant une grande variété d'objets, matériels et immatériels.
L’élevage joue un rôle essentiel dans l’équilibre et la préservation de la biodiversité et des paysages ; aujourd’hui il contribue également à la prévention des feux de forêt. Échappant à l’industrialisation et relevant d’une agriculture « propre et responsable », les produits de qualité qui en sont issus, comme la viande et la laine, participent à l’identité des territoires et répondent à tous les critères du développement durable.

L’exposition évoque également la fête de la Transhumance de Saint-Rémy-de-Provence, l’une des plus populaires de Provence, qui marque le souvenir des transhumances d’antan.

Jusqu’au 31 décembre 2018 au musée des Alpilles.
Renseignements : 04 90 92 68 24

Le musée des Alpilles accessible en visite virtuelle

Trois salles de l’exposition permanente du musée des Alpilles, ainsi que sa cour intérieure et l’atelier de typographie, sont désormais accessibles en visite virtuelle sur internet. Avec ce nouvel outil, la municipalité souhaite mieux faire connaître le musée au grand public et susciter l’envie de le visiter « pour de vrai » en intégralité.
visite-virtuelle-capture.jpgIl est désormais possible de visiter une partie du musée des Alpilles depuis son ordinateur, sa tablette ou son smartphone. Le visiteur se trouve placé au cœur des salles photographiées à 360 degrés, et regarde tout autour de lui les œuvres et éléments exposés à l’aide de flèches à cliquer ; il peut également zoomer et accéder à des fiches d’information pour en savoir plus sur le musée, la commune et les Alpilles, pour mieux en connaître l’histoire, l’environnement, la culture.

visitevirtuelle-qrcode.jpg« Ce nouvel outil a pour but de faciliter la promotion du musée des Alpilles à Saint-Rémy et à l’extérieur », explique Patricia Laubry, adjointe au maire déléguée à la culture, « en dévoilant son architecture remarquable et une partie de ses collections. Un atout pour attirer davantage de visiteurs. »

Accédez à la visite virtuelle par le QR-code ci-contre ou en cliquant ici.


Culturogame, une appli pour jouer avec le patrimoine

culturogame.jpg

Samedi 19 mai 2018, en prélude à la Nuit européenne des musées, aura lieu le lancement de l’application Culturogame, sorte de Pokemon Go du patrimoine, qui propose de découvrir la ville, son architecture et son histoire en chassant des « cibles » culturelles dans un parcours intégrant la réalité augmentée.

Rendez-vous à 15h sur la place Favier pour un premier rallye multijoueurs (en solo, par équipe ou seul contre tous), pour retrouver Van Gogh, Nostradamus, les créatures d’Augustin Gonfond… Des lots sont à gagner !
Rendez-vous à 17h pour le lancement officiel.

Créée par la start-up Clicmuse, l’appli est proposée par la Chambre de commerce et d’industrie du Pays d’Arles et financée avec le soutien du Conseil départemental. Les artisans et commerçants du territoire de la Communauté de communes Vallée des Baux – Alpilles sont également partenaires en proposant des bons d'achat aux joueurs.

Plus d'infos auprès du musée des Alpilles : 04 90 92 68 24
À télécharger sur
App Store et Google Play


Culture